Qui sont les acteurs touristiques qui évoluent de plus en plus vite sur Internet et comment ?

Internet-Tourisme

Tous secteurs confondus, les ventes en ligne ont considérablement progressé ces dernières années et s’établiront à près de 100 milliards d’euros en 2019 (92,6 mds en 2018) selon la FEVAD – Fédération du E-commerce et des Ventes à Distance. En effet, en dix ans seulement, les ventes sur Internet ont subi une croissance exponentielle de 675%.

38,8 millions de Français achètent désormais en ligne dont 13,8 millions sur mobile. Ceci représente 87,5 % des internautes.

Si le montant moyen d’une transaction est en baisse et s’élève à 61,5 euros, le nombre de transactions par acheteur ne cesse d’augmenter. Il y a eu 39 transactions en moyenne en ligne et 2 420 euros dépensés (+11 % vs. 2017) par acheteur en 2018.1

Selon l’enquête réalisée par Médiamétrie en ce début d’année, près de trois internautes sur quatre ont acheté, commandé ou réservé en ligne un service lié au tourisme, Internet devenant ainsi le premier mode d’achat de voyages. Pour préparer leurs vacances, plus de 65% des français ont utilisé Internet, en faisant appel soit à des site en ligne spécialisés sur des prestataires de services pour des destinations proches, soit à des agences de voyages ou des agences réceptifs pour des destinations plus lointaines.

Le développement du tourisme en ligne a modifié la chaîne d’acteurs touristiques qui séparait d’un côté les prestataires de services (compagnies aériennes, hôteliers, loueurs de voitures, etc.) et les producteurs de voyages (les agences réceptives), et de l’autre les distributeurs (les agences de voyage). En facilitant la distribution en ligne, Internet a permis aux producteurs de développer et de modifier leurs propres canaux de distribution, pouvant désormais être en contact direct avec le client. Ces dernières tendent à se diversifier tant le marché en ligne de ces acteurs est convoité aujourd’hui.

Vers quelles évolutions vont ces agences et comment se diversifient-elles ?

Le facteur qualité est la base de toute prestation de services. La clientèle, toujours plus exigeante et informée, est à la recherche de la meilleure offre correspondant à ses besoins. Ainsi, il s’avère être un combat de tous les jours que de tenter de la satisfaire et de la fidéliser tout en respectant les objectifs économiques et sociaux de l’agence. Ainsi, afin d’atteindre la meilleure performance et de pouvoir rivaliser avec une concurrence de plus en plus féroce et prête à tout pour remporter des parts de marché, chaque agence doit trouver l’avantage concurrentiel le plus intéressant à acquérir et à développer dans sa structure.

C’est pourquoi les agence réceptives et les agences Mice (meeting incentive conference event) misent de plus en plus sur une stratégie de développement haut de gamme, tourisme de luxe et le tourisme d’affaire Mice.

En effet, le luxe et le Mice se sont peu à peu intégrés au domaine touristique répondant aux besoins et attentes des consommateurs et des entreprises, à savoir une forte personnalisation des offres, l’idée de bénéficier d’expériences personnelles et immatérielles et une excellente qualité des prestations. Par ces caractéristiques, les réceptifs ont su rivaliser.

Face au renforcement du pouvoir d’Internet dans le domaine touristique, les nouveaux enjeux de ces agences et les nouvelles actions qu’elles doivent mettre en œuvre les poussent à s’équiper avec les solutions digitales de demain.

Les agences réceptives, les agences Mice, ont désormais l’opportunité de travailler à l’égal des grands opérateurs du tourisme, de grandes opportunités s’ouvrent à elles.

Esus.io se propose d’accélérer l’arrivée de ces opportunités.

 

Sources – 1. https://www.fevad.com/la-croissance-du-e-commerce-se-maintient-au-1er-trimestre-2019-119

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *